« Il y a cinq continents : l’Europe, l’Asie, l’Afrique, l’Amérique et… la Suisse ! » : Talleyrand et la Confédération helvétique de 1797 à 1815.

Alain-Jacques Czouz-Tornare

M. Alain-Jacques Czouz-Tornare, historien et docteur ès Lettres en histoire franco-suisse de l’École Pratique des Hautes Études à la Sorbonne, chargé de cours émérite à l’Université de Fribourg (CH), titulaire des Palmes académiques, chevalier des Arts et des Lettres, est l’auteur notamment de La Révolution française pour les Nuls (2009) et du 10 août 1792 / Les Tuileries. L’été tragique des relations franco-suisses, (2012).

Spécialiste reconnu des relations franco-helvétiques, c’est à ce titre qu’il s’intéresse tout particulièrement aux époques révolutionnaire et impériale qui virent l’apogée de ces rapports à nuls autres pareils. D’où le colloque qu’il dirigea en Sorbonne et dont les Actes parurent en 2005 sous le titre : Quand Napoléon Bonaparte recréa la Suisse. L’important article publié ici dans Talleyrand.org est tiré d’une communication sur Talleyrand et la Confédération helvétique, présentée au colloque « Talleyrand, prince de la médiation » organisé le 29 mai 2009 à Paris par l’Association les Amis de Talleyrand. Les Actes du colloque éponyme ont paru en 2010 sous l’égide de l’Association des Amis de Talleyrand, 93 pages. Le texte original de la contribution se trouve aux pages 41-72.

Le présent article à caractère de recherche académique constitue une exposition exceptionnelle des relations très serrées que Talleyrand à entretenues avec la Suisse pendant près de 20 ans. Vu le nombre de notes de bas de pages : 250, il n’a pu être sectionné en plusieurs livraisons mais a dû être présenté, en une seule fois, en format PDF.

Ce format présente l’avantage de conserver la présentation de l’auteur avec en particulier les notes au bas de chaque page, au lieu de devenir illisibles par le rejet de l’ensemble de ces notes à la fin du document. Afin d’alléger la lecture, on trouvera ci-dessous une table des matières renvoyant directement aux différentes rubriques qui subdivisent ce document.

Pierre Guimbretière


Souvenirs de Talleyrand en Suisse

Madame de Staël et Talleyrand
1
L’impitoyable observation de Mallet du Pan
3
Talleyrand, la banque suisse, le 18 brumaire
3
Talleyrand ne peut rien pour la Suisse en 1798-1799
6
Talleyrand et la chute de la Confédération
8
L’exemple de la question valaisanne
10
L’action de Talleyrand du temps de la République helvétique
12
Le traité de Lunéville
13
Talleyrand et le traité de la Malmaison
14
Les suites désastreuses de l’échec du Traité de la Malmaiso
17
Rôle de Talleyrand en tant que ministre de Napoléon Bonaparte dans la reformulation de la Suisse à la Consulta de Paris
23
Réévaluation du rôle de Talleyrand
24
La remise de l’Acte de Médiation le 19 février 1803
27
ACTE DE MEDIATION
28
L’attitude de Talleyrand sous l’Empire d’un point de vue suisse
30
D’un Talleyrand l’autre
34
Talleyrand et la Suisse en 1814
35
Le Congrès de Vienne du point de vue suisse
37
Talleyrand face à Genève
44
Le déblocage de la situation par le renvoi de Talleyrand
46
Conclusion
47
Annexe : Déclaration des Puissances portant reconnaissance et garantie de la neutralité perpétuelle de la Suisse et de l'inviolabilité de son territoire.