In memoriam
Décès d’André Beau
Président d’honneur  de l’Association les Amis de Talleyrand


Nous avons la grande douleur de vous faire part du décès de Monsieur André Beau, président d’honneur de l’association les Amis de Talleyrand,  survenu  dans  sa  87 ème année, le 23 février 2012, en son domicile à Orléans.
André Beau, né au château de Valençay, propriété de la famille de Talleyrand pendant deux siècles, était l’expert reconnu de tout ce qui touchait de près ou de loin à Charles Maurice de Talleyrand Périgord ; sa vie, son œuvre, bien sûr, mais aussi son proche entourage et ses relations. André Beau est « tombé » dans Talleyrand dès l’âge de 14 ans, âge à partir duquel il a commencé à conserver  livres, documents, articles de journaux, en continuant par la suite par tableaux et objets sans jamais s’interrompre jusqu’aux dernières semaines de sa vie.

En ayant  consacré plus de 70 ans de sa vie à mieux connaître ce personnage hors du commun qui le fascinait et qu’il désirait faire mieux apprécier, il meurt en ayant encore des projets d’articles sur sa petite table de travail et en nous laissant,  nous, avec sur les lèvres des questions qu’on aurait aimé lui poser  et auxquelles lui seul pouvait répondre.

Il rassemblait ces documents et  trouvait des inédits  que ce soit dans les archives locales ou auprès d’autres collectionneurs, dont le docteur Eberhard Ernst en particulier,  non pas  pour en jouir lui-même mais dans le but d’approfondir ses connaissances afin d’en redistribuer largement les résultats dont il était un des rares à pouvoir en garantir l’authenticité.

En 1992, il publiait « Talleyrand chronique indiscrète de la vie d’un prince »*, en 1998 «Talleyrand l’apogée du sphinx »*.En 1998, en acceptant d’en être le président, il fondait, avec Pierre Guimbretière  « l’Association les Amis de Talleyrand » dont il était demeuré Président d’honneur.  A partir de 1999, il donnait des conférences et publiait de nombreux  articles, en particulier dans les sites¨ consacrés à Talleyrand et dans la revue de l’association «  le courrier du Prince »

Personnalité dotée d’un grand charisme, très modeste malgré qu’il fût considéré comme une référence absolue par tous ceux qui écrivaient sur Talleyrand, il ne refusait jamais de répondre à des demandes qui bien souvent l’obligeaient, par souci de précision, à fouiller longuement dans  sa documentation.

Sa disparition est une grande perte pour l’Association qui a prévu d’honorer son souvenir par une  commémoration d’hommage qui sera rendue à Valençay le 14 avril 2012.

Pierre Guimbretière
membre de l’association

*- "Talleyrand. chronique indiscrète de la vie d'un Prince - Consulat, Empire, Restauration. Royer 1992
*-  "Talleyrand. L'apogée du sphinx, la Monarchie de Juillet " Royer 1998