Colloque sur Talleyrand

Né il y a 250 ans, comme LouisXVI, à Paris, près de l'église Saint Sulpice,Charles Maurice nous conviait encore une fois en ces lieux qu'il avait fréquentés, en boîtant, à savoir le Palais du Luxembourg devenu le Sénat , l'Institut de France, près de la Bibilothéque Mazarine, pour les échanges et les salons dorés de Boffrand et le beau café Procope où venait Voltaire, puis George Sand et Musset.. pour la gastronomie.

Des professeurs, des diplomates, des érudits, des doctorantes, français, anglais, américains ... intraduisibles  , une présidente des Amis de T.sont venus défendre leurs idées sur le personnage et le thème de la négociation ; ils disposaient de 12 min.en temps de parole et un  président souvent prestigieux comme Hélène Carrère d'Encausse ou Gabriel de Broglie ou bien Javier Perez de Cuellar intoduisait, surveillait le temps et coordonnait le tout.

Difficile de résumer ce survol de 80 ans d'histoire entre l'ancien régime et les nouveaux, la courtoisie du premier et la rapidité des autres. Lui ,le sphynx impassible traverse ces temps en étant le roi de la conversation, il économise ses paroles, fait usage du silence " il y a les autres et il y a lui", savant mélange de" réserve et de verve"..et se sort grandi de toutes les situations.
Et nous, braves fidèles, avons la faiblesse de croire que nous sommes sortis plus intelligents.. Merci Charles-Maurice !...

Marie Paule Girard

Programme du colloque "Talleyrand Prince des Négociateurs"