Blois, le 31 décembre 1998

 

L’ASSOCIATION ET SES MEMBRES FONDATEURS

 

"Il serait plus facile d'arrêter le soleil". Ainsi s'intitule une caricature parue le 20 décembre 1833, précisément dans le journal La Caricature où l'on voit le prince de Talleyrand cherchant à entraver au moyen de "blocs et de pavés" le char de la Liberté triomphante, lequel se trouve retenu de surcroît par la foule des soutiens du régime Louis-philippard, "à grand renfort de poignets, de crocs et de cordes" tandis que la Liberté semble se rire de ces vains effets qui ne font que retarder sa marche sereine. Ainsi donc, s'exprimait cette charge politique entre mille autres, en ce temps béni pour les caricaturistes.

Et bien, entre moult jours de pluie, le mardi 29 décembre 1998, le soleil brillait sur Valençay ce formidable lieu de vie du prince de Talleyrand. Il brillait même d'une manière particulièrement intense sur le Pavillon de la Garenne, jadis édifié par le prince, non pas pour tenter d'y contraindre la liberté d'expression mais bien pour y jeter les fondements d'une association qui, à dire vrai, manquait à la mémoire du lieu.

Autant dire que ce jour là, aucun des hommes assemblés :

- André Beau, imprégné de Valençay depuis près de 3/4 de siècle;
- Pierre Combaluzier, collectionneur et internaute actif, de Pau;
- Claude Doucet, conseiller général du Canton, président du Comité départemental du Tourisme et président de l'association de gestion du Château de Valençay;
- Philip G. Dwyer, universitaire australien, auteur d'une récente Bibliographie de Charles-Maurice de Talleyrand qui fait autorité dans le monde entier;
- Pierre Guimbretière, résidant au moulin de Méray à Valençay, initiateur du projet et internaute confirmé;
- Jean Le Métayer, expert en assurances et notre hôte au pavillon de La Garenne;
- Philippe Maillard, parisien et iconographe du prince de Talleyrand;
- Marc du Pouget, directeur des Archives départementales de l'Indre.

n'aurait envisagé de mettre des bâtons dans les roues de l'association naissante, sous le vocable : "Les Amis de Talleyrand".

Les fonctions des uns et des autres au sein de l'association furent librement discutées, définies et adoptées. De telle sorte qu'après 3 heures de débats les "constituants" purent se séparer et rejoindre tranquilles leurs pénates, heureux du travail accompli.

L'idée de Pierre Guimbretière a donc rapidement fait son chemin puisque, bientôt, "Les Amis de Talleyrand" apparaîtront sur le Web. Rendez-vous est pris avec les amateurs de tous pays sur le site internet.

Tout y sera traité de la manière la plus sérieuse qui soit, dans le "but de perpétuer le souvenir de Charles-Maurice de Talleyrand-Périqord(17541838), en créant des liens entre auteurs, chercheurs et collectionneurs faisant de cette personnalité l’objet de leur intérêt particulier et acceptant de mettre en commun le fruit de leurs travaux et de leurs recherches".

L'association souhaite être un centre, international, scientifique et apolitique favorisant en particulier les travaux de jeunes chercheurs et d'auteurs étrangers.

Longue vie à 1'association "Les Amis de Talleyrand". Compte tenu de la détermination de ses membres fondateurs, il serait plus facile d'arrêter le soleil.

 

Le Président en exercice,
André Beau

Siège social de l’association: Château de Valençay - Fr 36600 VALENCAY.
Adresse postale: La  Garenne - Fr 36600 VALENCAY